Changer une porte aluminium : les étapes importantes

By | 3 août 2020

Il est vrai qu’une en porte aluminium vous garantira de nombreux avantages indiscutables. Toutefois, vous pourriez être amené à remplacer le vantail à l’avenir. Ce genre d’intervention se fait généralement sous plusieurs étapes. Pour vous aider, voici les principaux points à respecter pour le remplacement d’une porte en aluminium.

Choisir le type de pose

Pour commencer, vous devez trancher entre une pose en tableau et une pose en feuillure. Pour la première option, le dormant doit se poser au-dessus du tableau en question. Par contre, le dormant sera encastré partiellement dans le tableau pour la seconde option. Peu importe votre choix, assurez-vous de prendre les mesures nécessaires.

La mise en place du dormant

La première chose à faire est de bien séparer l’ouvrant du nouveau dormant afin de faciliter le repérage des modifications nécessaires. Il faudra aussi vérifier la verticalité des montants tout comme l’horizontalité de la barre de seuil. Ainsi, vous n’aurez aucun problème pour assurer la fixation à l’intérieur des parois du tableau. Vous pouvez continuer par le perçage du montant qui accueillera les paumelles. Toutefois, il faut trouver le centre de la feuillure avant de faire cela. Assurez-vous que le dormant soit parfaitement calé pour éviter qu’il bouge pendant sa fixation. Vous pouvez ensuite poser les chevilles nécessaires.

La fixation de l’ouvrant ainsi que la poignée

Pour cette étape, il faut commencer par approcher l’ouvrant en question tout en vérifiant bien la rainure. Notez que celle-ci doit accueillir un joint supplémentaire. Avant cela, il est important de vérifier la propreté de la surface. La pose de mastic en silicone peut aussi s’avérer indispensable pour garantir la réussite de l’intervention. Prenez le temps de bien installer le cylindre à l’intérieur de la serrure avant de réaliser toutes les fixations nécessaires. La pose de la plaque de propreté se fait du côté extérieur tout en utilisant les bons taraudages. Cela facilitera la mise en place de la poignée solidaire du carré. À l’intérieur, la poignée doit s’enfoncer convenablement avec le carré avant de fixer la plaque. La vis-pointeau doit se fixer correctement pour assurer l’efficacité de la porte.

Rectifiez le linteau

Il se peut que le bord supérieur de l’ouvrant dépasse la maçonnerie du linteau. Par conséquent, une rectification de la feuillure peut s’avérer indispensable. En outre, il ne faut pas oublier de rectifier la poutre en chêne qui vous servira de linteau. Une massette et un rabot électrique peuvent s’avérer incontournables pour ces rectifications. Dans tous les cas, il est primordial de bien régler la profondeur de la coupe. Cela vous permettra de réaliser des passes légères.

Les divers réglages avant les finitions

Il est important de vérifier la fermeture de l’ouvrant avant de réaliser la fixation de l’autre montant. D’ailleurs, la vérification doit être faite à nouveau après la pose de ce dernier. N’oubliez pas d’ajouter de la mousse expansive ou du plâtre à travers les espacements entre la maçonnerie et le dormant. Faites de même sur le côté externe, mais en vous servant du mastic en silicone. Cela permet d’assurer l’étanchéité de la nouvelle porte. Assurez-vous aussi de bien cacher les têtes des vis sous les caches en plastiques. Un habillage peut même se faire en cas de besoin.