Comment changer une fenêtre en bois ?

By | 18 mai 2020

Au fil du temps et à usage fréquent, vos fenêtres en bois commencent à s’user. Et ces usures accélèrent la détérioration de la vue d’ensemble de votre maison qui devient terne. Il faut donc remplacer chacune de vos fenêtres en bois. Comment y parvenir ? Voici les étapes à suivre pour remplacer avec succès une fenêtre en bois.

Pourquoi changer sa fenêtre en bois ?

La rénovation d’une fenêtre en bois est une étape à ne pas négliger si vous voulez conserver la belle allure de votre logement. Et à un moment donner, lorsque vos fenêtres en bois ne sont plus opérationnelles, c’est à ce niveau que votre confort thermique sera obstrué. En effet, une forte déperdition de chaleur est constatée depuis les menuiseries, surtout sur les fenêtres. Si l’une de vos fenêtres est mal isolée, cela peut contraindre votre confort une fois que l’hiver pointe le bout de son nez. Il faut donc y remédier avant le début de la saison hivernale.

En général, c’est la partie extérieure de la fenêtre en bois qui est la plus exposée aux intempéries et aussi à d’autres agressions depuis l’extérieur de la maison, c’est cette partie qui est la plus usée sur la menuiserie. Le besoin de changement est donc une évidence lorsque la fenêtre se trouve trop usée.

L’étape de rénovation d’une fenêtre en bois

Comme il a été mentionné un peu plus haut, lorsque la fenêtre en bois est trop usée, le besoin de rénovation est essentiel. Pour le changement de ce type de fenêtre, il faut commencer par prendre les côtes. Pour cela, il faut ouvrir les vantaux de votre fenêtre en bois, celle qui est à remplacer. Ensuite, il faut prendre les mesures sur la hauteur d’une traverse à l’autre du dormant, sur l’épaisseur hors tout du dormant, sur la hauteur d’allège ainsi que sur la largeur d’un montant à l’autre.

La phase suivante consiste à la pose de l’ouvrant d’origine. Pour cela, vous devez dévisser les paumelles et ainsi déposer les gâches des crémones et les autres éléments de la saillie sur le dormant comme le piton, le support de tringle à rideaux ainsi que le crochet. Par la suite, il faut préparer l’ancien dormant en le nettoyant dans son ensemble avant de séparer le nouveau dormant de son ouvrant. Après, vous devez caler le nouveau dormant et réajuster les axes des paumelles. Il est également nécessaire d’ajuster la verticalité et l’horizontalité du dormant avant de placer les vis de fixation.

Au moment de la pose du nouvel ouvrant, il est indispensable de vérifier à nouveau la position du dormant et ainsi serrer définitivement les vis de fixation avant de retirer les cales. Enfin, vous pouvez procéder à toutes les finitions nécessaires de la pose de votre fenêtre en bois. Vous pouvez passer à la pose des habillages. Déposez en même temps un cordon de mastic au ras de pourtour extérieur du dormant. Chaque étape est essentielle pour réussir à la perfection la rénovation de votre menuiserie en bois.