Les travaux à prévoir pour changer une porte

By | 25 juin 2020

Une porte d’entrée ou une porte d’intérieur détériorée représente considérablement une source de problèmes à venir, et ce notamment en termes d’isolation de l’habitation ainsi que sa sécurisation. Avant d’entamer alors un changement de votre porte d’entrée ou d’intérieur, il convient de prendre en considération de plusieurs paramètres. Cela concerne en effet les travaux à prévoir ainsi que la méthode utilisée. On fait le point.

Les questions importantes à se poser avant de changer sa porte

Changer une porte d’entrée ou une porte d’intérieur nécessite une réflexion minutieuse. En effet, il s’agit d’un investissement indéniable à ne pas prendre à la hâte. Pour cela, il est impératif de poser la bonne question avant d’entamer quoi que ce soit. Tout d’abord, vous devez faire un bilan complet de la porte. Si celle-ci présente des usures importantes et qu’elle n’est plus en mesure de réaliser ses missions, dans ce cas, le changement complet s’impose. Quant aux travaux que vous allez vous engager, sachez que le changement de porte reste sans aucun doute la meilleure solution et s’avère moins coûteux. Pourtant, si le dormant est détérioré, vous serez emmener dans ce cas à son remplacement, occasionnant d’autres travaux et ce, plus longs. Concernant la méthode utilisée, celle-ci n’est certainement pas identique pour la pose d’un bloc porte et le changement de cette dernière sans toucher à l’huisserie. A noter que le principal objectif du changement de porte consiste à améliorer les performances énergétiques d’une habitation tout en assurant une sécurité optimale. Et si vous avez l’esprit d’un bricoleur, vous aurez la possibilité d’entamer de telle tâche. Cependant, il est fortement conseillé de confier ce travail à un professionnel qualifié.

Les travaux à réaliser pour remplacer une porte

Lorsque vous lancez dans le remplacement de votre porte battante ou coulissante, trois options s’offrent à vous. La première consiste à remplacer la porte sans l’huisserie, autrement dit, en mettant en place un nouveau bloc porte sur l’ancien. La deuxième permet le changement complet du bloc porte en le changeant par un nouveau, tandis que la dernière vous offre la possibilité de faire un bloc porte sur mesure en confiant la tâche à un expert. En rénovation, la pose d’une nouvelle porte s’avère aisée. Il suffit simplement de vous référer à la notice fournie avec votre équipement tout en disposant des outils essentiels pour la pose. Pour cela, vous aurez besoin d’un tournevis, d’un mètre, d’un niveau à bulles, d’un pied de biche, d’un escabeau, d’une meuleuse, d’un joint de silicone et d’un serre-joint, ainsi que des chevilles.

Avant de vous précipiter dans ce travail, vous devez ôter l’ancienne porte à partir du pied de biche accompagné d’un tournevis pour enlever les charnières. Ensuite, procédez à la pose d’un nouveau dormant tout en le mettant dans l’alignement de votre mur intérieur. Essayez de faire une vérification de l’équerrage. Utilisez des serre-joints pour le maintenir et vissez-le dans l’ancien dormant en commençant par le bas. Mettez après la porte sur les gonds et n’oubliez pas de poser le joint de silicone afin d’améliorer une excellente étanchéité.